Les Poux

Définition du pou

Le pou est un petit insecte hématophage.

Il parasite la pilosité et, en particulier, les cheveux chez l'homme ou les autres mammifères.

Il a besoin de chaleur, d'humidité et de sang pour vivre.

Trois espèces de poux peuvent parasiter l'homme:

  • Le pou de corps : Pediculus humanus corporis

Il est responsable de la pédiculose corporelle et est potentiellement vecteur de maladies infectieuses. Cette pédiculose, devenue rare en France, ne touche plus que les personnes dont l'hygiène est défectueuse et celles qui vivent dans des conditions précaires. 

  • Le pou du pubis communément appelé "morpion" : Phtirius pubis

il est à l'origine d'une dermatose bénigne et assez rare. Elle survient plus volontiers chez les personnes dont l'hygiène est limitée. Il se rencontre dans les régions pubienne et périanale, mais peut aussi gagner les aisselles, la barbe, les cheveux, les cils et les sourcils, bien qu'il se déplace lentement. Il se transmet la plupart du temps par contact sexuel.

  • Le pou de tête : Pediculus humanus capitis

Il est responsable de la pédiculose humaine du cuir chevelu. C'est une affection bénigne, fréquente en France comme partout dans le monde, notamment dans les collectivités d'enfants. Les poux de tête ne véhiculent pas de maladies. Ils peuvent en revanche provoquer un impétigo qui fait suite aux lésions dues au grattage. Il est important de traiter cette surinfection bactérienne avant de débuter le traitement de la pédiculose proprement dite. Les poux de tête et les poux de corps sont morphologiquement très voisins.

 

Description du pou de tête

Le pou de tête est un petit insecte sans ailes, au corps aplati. A jeûn, sa couleur est blanchâtre mais une fois gorgé de sang, il devient plus foncé, de couleur rouge ou noire. Il mesure 2 à 3 mm de long. Dépourvu d'ailes, il ne vole pas et ne saute pas mais se déplace rapidement ( à la vitesse de 23 cm/minute dans des conditions naturelles) entre les cheveux auxquels il s'accroche solidement grâce à 3 paires de courtes pattes munies d'une pince. Son abdomen est plus large que le reste du corps et ne porte pas d'appendices.

Le pou de tête respire par des orifices appelés stigmates qui peuvent se fermer et devenir imperméables à l'eau. Ces orifices ont aussi une fonction d'excrétion. Sa tête porte des antennes courtes et des pièces buccales très spécialisées, de type piqueur-suceur, qui forment une trompe rétractile. La partie qui entre sous la peau se compose de trois stylets, qui restent à l'intérieur de la tête de l'insecte lorsqu'il ne se nourrit pas. Se nourrissant exclusivement du sang de son hôte, qu'il pique 2 à 4 fois par jour pour des repas d'environ 30 minutes, il peut vivre sur le cuir chevelu plus d'un mois ( 30 à 40 jours). Lorsque l'insecte se nourrit, son corps aplati s'enfle comme une outre.

Loin de son hôte, il survit rarement plus de 36 heures. Il meurt de faim ou de déshydratation. Il lui faut en effet se nourrir régulièrement de sang, et les conditions climatiques et d'humidité necesaires à sa survie sont assez strictes : température comprise entre 28 et 32 °C avec une humidité de 70 à 80%. Le pou de tête est dit "parasite externe obligatoire de l'humain", c'est-à-dire qu'il doit absolument se trouver sur un humain pour vivre. On ne lui connait pas de prédateurs.

Les lentes

Les oeufs appelés lentes ont l'aspect de grains de couleur caramel lorsqu'ils sont pondus, ils deviennent plus ou moins blanc quands ils sont vides.

Les lentes mesurent 0.8 mm environ et sont collées aux cheveux par une sécrétion de la femelle. Cette sécrétion (le cément) enrobe la base de la lente et le cheveu, dans un même manchon qui durcit au contact de l'air et fixe solidement l'oeuf sur son support. La femelle fixe ses lentes à la racine du cheveu très près du cuir chevelu où l'incubation est facilitée par la chaleur et 'humidité.

Après éclosion, la coque vide de la lente reste fixée plusieurs mois sur le cheveu. Blanchâtre, elle s'éloigne progressivement de la racine au fur et à mesure que le cheveu pousse.

Les lentes vides se confondent facilement avec des pellicules mais contrairement à celles-ci, elles résistent au lavage et au brossage des cheveux.

Le cycle de vie du pou

Les poux se reproduisent très vite. Il faut dire que le mâle est sexuellement très actif, surtout le jeune. Doté de 2 paires de testicules, c'est un amant infatigable, qui peut féconder 18 femelles à la suite sans repos. L'acte lui-même peut durer jusquà 8 heures !

Les femelles s'accouplent plusieurs fois au cours de leur vie d'adulte qui peut varier d'une dizaine à une quarantaine de jours. Elles pondent  4 à 10 oeufs ou lentes par jour pendant 3 à 5 semaines, soit un total de 100 à 300 oeufs ou lentes.

L'éclosion des lentes survient au bout de 7 jours, donnant naissance à une larve. Cette dernière ressemble à l'adulte en plus petit, elle mesure environ 1 mm. Dès la naissance, le pou pique son hôte pour se nourrir. Le stade adulte est atteint au bout de 10 jours environ après 3 mues successives. Il se passe ainsi 17 jours depuis la ponte de l'oeuf jusqu'à l'apparition de l'adulte qui lui même vivra 30 à 40 jours.

La transmission

La pédiculose du cuir chevelu n'est pas une affection grave en tant que telle, mais les nuisances cutanées qu'elle engendre et sa forte contagiosité suscitent souvent une grande émotion.

Cette parasitose est en effet très contagieuse. Il suffit d'un cas pour infester une classe entière, un groupe d'enfants en vacances ou une famille. La contamination se fait par contact direct de sujet parasité à sujet sain. La transmission indirecte (bonnet, foulard....) est plus rare. En effet, le pou quitte rarement la tête de son hôte et uniquement pour se nourrir sur une autre tête.

La pédiculose affecte peu les adultes mais principalement les enfants, toutes origines socio-économiques et ethniques confondues. Les poux de tête peuvent infester n'importe qui, quel que soit son milieu ou son hygiène personnelle dès l'instant où il y a eu contact avec un sujet porteur de poux. Le principal facteur de risque est la cohabitation d'un grand nombre de personnes dans un espace restreint, ce qui est le cas de toutes les collectivités. Un contact direct, même bref, suffit aux poux pour passer d'une personne à l'autre.

Les filles attrapent plus souvent des poux que les garçons, probablement parce que leurs jeux impliquent des contacts de tête à tête plus fréquents. Elles sont, d'autre part, plus difficiles à traiter car la plupart d'entre elles portent des cheveux longs, ce qui ne facilite pas le peignage.

Cette facilité de transmission peut expliquer le découragement de certains parents dans le traitement des enfants constamment réinfestés.

 

Comment détecter les poux?

  • Les démangeaisons :

La présence de poux n'est pas toujours facile à déceler car les symptômes sont généralement bénins.

Le premier signe qui doit alerter est le grattage répété de certaines zones du cuir chevelu, particulièrement la nuque, les tempes et autour des oreilles. Mais pour conclure à l'infestation d'une personne, il faut être certain de la présence de lentes et d'adultes vivants dans les cheveux.

Les démangeaisons répétées, qu'on appelle prurit permanent en médecine, sont les premiers signes de l'infestation. Elles sont dues aux déplacements mais surtout aux morsures des poux. Leur salive est en effet irritante car elle contient un anticoagulant qui entraine une réaction allergique. A force de se gratter, des excoriations et des croûtes peuvent apparaître.

  • Inspection visuelle :

Il n'est pas toujours facile de trouver les poux et les lentes dans les cheveux.

Les poux sont de couleur brunâtre ou grisâtre. Pour les voir, la meilleure méthode est de mouiller les cheveux, d'appliquer un démélant et d'utiliser un peigne à dents très serrées ( peigne spécial à poux disponible en pharmacie).

Peignez les cheveux mèche par mèche, au dessus d'un tissu ou d'un papier blanc : les poux tombent. On voit aussi les poux lorsque l'on rince le peigne dans un lavabo contenant de l'eau.

Les lentes apparaissent comme des points blancs ou grisâtres, collés à la base du cheveu.On peut les confondre avec des pellicules mais ces dernières se détachent facilement lorsque l'on passe le peigne.

Comment réagir?

Découvrir que son enfant a des poux de tête constitue une nouvelle bouleversante pour la plupart des parents!

En effet, même s'ils ne transmettent aucune maladie, ces insectes qui vivent sur le cuir chevelu inspirent habituellement le dédain, parfois la panique, et presque toujours une certaine gêne. C'est qu'encore aujourd'hui, on associe souvent les poux à la saleté et à la pauvreté. Pourtant n'importe qui peut être touché par la pédiculose et il semble même que les poux préfèrent élire domicile sur une tête propre!

Dès les premiers signes d'infestation, il est nécessaire de traiter pour éviter la propagation des poux.

Pour s'en débarrasser...

Pour bien traiter toute l'infestation, il est conseillé d'associer l'application d'un produit anti-poux avec un peignage méticuleux au peigne fin. Parmi les traitements, on trouve:

  • Les anti-poux chimiques à base d'insecticides chimiques, ils tuent les parasitent en agissant sur leur système nerveux. Cependant, plusieurs études ont récemment montré que leur efficacité a diminué (résistance accrue) et qu'ils peuvent parfois être irritants pour le cuir chevelu.

 

  • Les traitements sans insecticides chimiques dits de "nouvelle génération". Les anti-poux sans insecticides sont formulés à base d'huiles essentielles et/ou de silicone. Ils agissent en obstruant les orifices respiratoires du parasite, qui meurt ainsi rapidement d'asphyxie.

Nos conseils :

  • Traitez le même jour tous les membres du foyer en cas d'infestation.
  • Décontaminez les draps, doudous, vêtements et objets (brosses, barrettes) susceptibles d'abriter des poux en les enfermant dans un sac plastique étanche ; en quelques jours les parasites mourront. Un passage des vêtements et draps en machine à 60°C achèvera de les éliminer.
  • Passez l'aspirateur sur les fauteuils et canapés, ainsi que dans la voiture et jetez le sac de l'aspirateur, pulvérisez sur toutes ces surfaces un "spray antiparasitaire pour l'environnement".

Comment éviter les poux?

Quelques conseils pour éviter que vos enfants attrapent des poux :

  • Gardez les cheveux longs attachés.
  • Rappelez aux enfants d'éviter les contacts directs de tête à tête avec leurs camarades en jouant et les échanges de brosses à cheveux, de bonnets, d'écharpes et de manteaux.
  • Utilisez des lotions répulsives si l'école vous alerte de la présence de poux ou utilisez l'huile essentielle de Lavande vraie ou de Lavandin super selon l'âge.
  • Par contre, ne traitez pas vos enfants avec un insecticide ( lotion ou shampooing anti-poux) en prévention, ce serait inefficace pour empêcher la venue de poux mais également toxique en utilisation régulière.

Maintenant joue avec les poux...

Pour jouer avec les poux, clique sur le jeu suivant: le labyrinthe